Demandeur d’asile ou l’attente…

Un film de Peuple et Culture Corrèze

 2007  France  Documentaire  36 mn  Couleur  Mode de production : Auto-production  VF

Producteur :
Peuple et Culture Corrèze (51 bis rue Louie Mie, 19000 Tulle, Tél : 05 55 26 32 25)
Distributeur :
Peuple et Culture Corrèze (51 bis rue Louis Mie, 19000 Tulle, Tél : 05 55 26 32 25)

A la suite d’une rencontre à Peuple et Culture avec deux assistantes sociales du Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (C.A.D.A.) de Tulle, la participation à un atelier vidéo a été proposée aux demandeurs d’asile avec lesquels elles travaillent.

Certains ont accepté de tenter l’expérience de devenir filmeurs ou filmés avec l’idée de réaliser un film qui permette à chacun de s’exprimer sur sa situation présente ou passée.

Nous présentons le premier film de ce travail collectif qui concerne Joseph. Il a fuit la République Démocratique du Congo où prisonnier politique, il risquait la mort. Arrivé par hasard en Corrèze, il est demandeur d’asile à Tulle depuis juin 2005. Avec l’aide du C.A.D.A., il a présenté une demande d’asile politique à la France qui lui a, jusqu’à présent, été refusée sans même accepter de l’entendre parfois. Il nous raconte son histoire depuis la vie quotidienne dans son pays, son engagement politique qui lui vaut la prison d’où il s’échappe pour l’exil en mai 2005, son arrivée en France et cette attente du statut de réfugié politique qui n’en finit pas depuis bientôt deux ans. Il suffirait pourtant d’écouter ce qu’il nous raconte dans ce film pour comprendre que sa place maintenant est ici. Depuis le début, il participe à l’atelier vidéo mais craint encore ses bourreaux ; il a donc refusé d’apparaître à l’image. Si son visage est invisible, son témoignage nous révèle l’existence de ces femmes et de ces hommes en attente d’un statut qui leur permettrait de construire un avenir ici ou de leur expulsion qui les rejetterait définitivement vers l’arbitraire des dictatures auquel ils ont cru pouvoir échapper en venant en France.

Selon le dernier rapport de l’O.F.P.R.A.* le nombre de demandeurs d’asile a encore baissé pour la troisième année consécutive, en France (- 38%). Ce sont les effets de la loi Sarkozy de décembre 2003 qui encadre le droit d’asile. Cette restriction de l’asile en France concourt à une insécurité juridique et sociale de plus en plus importante des demandeurs et écorne durablement l’image d’un pays qui a toujours placé les droits de l’homme au premier rang de ses principes.

*Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides, créé par la loi du 25 juillet 1952 est un établissement public sous tutelle du ministère des Affaires étrangères qui a pour première mission de statuer sur les demandes d’asiles ; il reconnaît la qualité de réfugié « à toute personne persécutée par son action en faveur de la liberté » .

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :