Sport grand écran : édito

Alors que la France se prépare à accueillir la Coupe du monde de rugby 2023 et les Jeux olympiques de 2024, et tandis que la Coupe du monde de football qui se tiendra au Qatar à la fin de l’année pose de nombreuses questions sociales et écologiques, les Rencontres cinéma et société 2022 proposent de questionner le sport et tous les sujets traversés par cette thématique, qu’ils soient sociaux, historiques, politiques ou d’égalité...

Sur notre territoire, le sport est souvent synonyme de cohésion sociale, de moments joyeux et d’espoirs partagés. On se souvient de la victoire de la Coupe du monde de football le 12 juillet 1998 : la France tout entière chantait alors la victoire d’une équipe « black-blanc-beur », terme popularisé à cette époque. Chaque été, ce sont également des milliers de personnes qui se pressent au bord des routes pour voir passer les coureurs du Tour de France, rituel sportif qui arrive juste, dans le calendrier bien connu de nombreux·ses Français·es, après le tournoi de Roland-Garros. Les Rencontres cinéma et société raconteront cette cohésion sociale vécue grâce au sport et rendront hommage aux champion·nes qui ont marqué notre histoire collective.

Évoquer le sport renvoie aussi à de nombreuses autres problématiques moins enthousiasmantes et dont les Rencontres cinéma et société se feront également le relai. Le sport est un miroir de notre monde : sa pratique reflète la place que la société accorde à chacun·e. Le cinéma permet de rendre hommage aux sportives de haut niveau qui ne bénéficient pourtant pas de la même popularité ni de sponsors aussi prestigieux que leurs homologues masculins. Il nous permet également de comprendre pourquoi la pratique du sport est autant différenciée entre les hommes et les femmes et ce, dès notre plus jeune âge.

La pratique sportive, professionnelle et amateure, est également souvent entachée de violences qui revêtent des formes multiples et percutent de plein fouet les exploits : violences raciale, sociale, sexiste et sexuelle mais aussi contre son propre corps que l’on maltraite pour toujours plus de performance. Plusieurs films nous permettront d’aborder ces violences, et d’en comprendre les ressorts. Ils questionneront aussi le rapport de ces athlètes à leur propre être : comment vivre la défaite ? Qu’est-ce que vieillir pour un·e athlète ? Quelles sont ses limites ?

Enfin, évidemment, évoquer le sport c’est évoquer l’Histoire, et les exemples sont très nombreux. La grande Histoire se mêle souvent à l’histoire intime et les athlètes deviennent alors des porte-parole, confronté·es à la difficile tâche de choisir entre leur pays et leur sport.

Ainsi, les Rencontres cinéma et société proposent une programmation qui permettra d’aborder toutes ces questions grâce à des films documentaires ou de fiction, des films d’hier ou d’aujourd’hui, des films courts ou longs.

Exceptionnellement, cette programmation sera déclinée sur deux ans, jusqu’au début des Jeux olympiques. En mai 2023 une programmation sera prévue à la médiathèque Éric Rohmer ; elle se poursuivra à l’automne 2023 au Véo. Des rencontres autour du sport auront lieu pendant ces deux ans et ponctueront ces programmations.