Rêver sous le capitalisme

Un film de Sophie Bruneau

 2017  Belgique  Documentaire  Prise de vue réelle  63 min  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

 Image : Johan Legraie, Hichame Alaouié, Pierre Choqueux, Maxime Fuhrer  Son : Ludovic Van Pachterbeke, Corinne Dubien, Marc-Antoine Roudil, Sophie Bruneau, Fabrice Osinski  Montage : Philippe Boucq, Valène Leroy

Producteur :
Alter ego films (46, rue d’Ecosse, B-1060 Bruxelles, Tél :  + 32 (0)2 534 93 77, Mail : info@alteregofilms.be)
Distributeur :
CBA (Centre de l’audiovisuel à Bruxelles) (19 F avenue des Arts, B-1000 Bruxelles, Belgique, Tél : 32 2 227 22 30, Mail : mail@cbadoc.be)

Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un de leurs rêves lié au travail. Ces âmes que l’on malmène décrivent, de façon poétique et politique, leur souffrance subjective vécue au travail. Petit à petit, les rêveurs, les rêveuses et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral.

L’avis de Tënk

« A-t-on rêvé quand le bruit de la pluie se mue en pluie de pas et de voix, quand le brouhaha de la cantine laisse place au bruissement du vent dans la cour, quand un faisceau de veilleur de nuit suggère une chorégraphie, ou quand un motif rythmique de cris des mouettes s’estompe pour laisser entendre une trace d’humanité ? Par de longues pauses entre les témoignages des rêveurs, Sophie Bruneau nous fait aussi sentir un « rêver sous le capitalisme » éveillé, au travail : une façon de dominer ses propres sens pour échapper aux pressions omniprésentes de l’ordre hiérarchique avant les cauchemars de la nuit. » - François Waledisch (ingénieur du son)

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 770 Kio)
Vidéo à voir en ligne :
Plus d’informations sur le film :
Plateforme Tënk :

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Période :