Laila Pakalnina

Laila Pakalņina est née en 1962 à Liepāja en Lettonie. Diplômée en 1991 du VGIK, la prestigieuse école de cinéma moscovite, elle nous propose un cinéma plein d’humour dont les aspects burlesques et souvent sans parole évoquent l’univers de Jacques Tati. Si ses œuvres de fiction ont été sélectionnées à Cannes et à la Mostra de Venise, la trentaine de courts et moyens métrages documentaires qu’elle a réalisés sont longtemps restés méconnus en France. Laila Pakalnina appartient à la génération dite «  de la transition  » apparue à la fin de l’ère soviétique, et comprenant notamment Sergueï Dvortsevoy, Sergueï Loznitsa ou encore Audrius Stonys.

Tënk

Films dans la base

Neige

Le point plus haut de la Lettonie ne se situe qu’à 311 mètres au-dessus du niveau de la mer  ; pourtant les amateurs de ski de descente y abondent. Pour répondre à leur désir – sans avoir accès aux ressources financières des Émirats -, le peuple letton a fait preuve d’un grand esprit d’inventivité et dépensé beaucoup d’énergie…