De profundis

Un film de Olivier Ciechelski, Laetitia Mikles

 2005  France  Documentaire d’information/Reportage  Prise de vue réelle  52 min  N&B et Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Scénario : Olivier Ciechelski, Laetitia Mikles  Musique originale : Arvo Part et Ligeti  Image : Frédéric Serve  Son : Brice Cavarello, Roman Dimny et Patrick Raymond  Montage : Charlie Rojo et Anne Souriau

Producteurs :
Atopic (16 rue Bleue, 75009 Paris, Tel. 01 44 83 97 85, Fax. 01 42 54 04 51, atopic@wanadoo.fr)
Absynthe production (6 Rue Henri Feulard, 75010 Paris, Tél : 01 53 41 35 34, Fax : 01 53 41 35 30, @ : production@absynthe.net)
TV 10 Angers (Rue de la Rame, 49100 Angers, Tél : 02 41 20 20 88, Fax : 02 41 20 20 66, Mail : tv10@tv10.fr)
Distributeur :
Atopic (16 rue Bleue, 75009 Paris, Tel. 01 44 83 97 85, Fax. 01 42 54 04 51, atopic@wanadoo.fr)

Dans les années 1970, EDF mettait en service un barrage hydroélectrique dans la vallée de l’Ain. S’y cachait depuis huit siècles un monastère qui repose aujourd’hui, intact, par 80 mètres de fond, sous les eaux d’un lac artificiel. Dans les villages alentour, l’histoire de ce lieu suscite toujours beaucoup de discussions à propos des sombres heures de l’Occupation ou du combat mené contre l’État français pour empêcher son immersion. Pourtant, des moines chartreux vivent encore dans le silence des monts voisins et les circonstances de cet événement semblent avoir réalisé, dans la matière, la vocation de cet ordre qui a choisi de vivre hors du monde pour se rapprocher de Dieu.

L’avis de Tënk

« L’ennoyage d’une vallée a quelque chose de fascinant, en ceci que l’eau retenue vient à effacer une topographie qui a abrité un épisode de l’Histoire. Ici, c’est un monastère des Chartreux qui a été englouti, vieux de plus de huit siècles. À partir d’images d’archives et d’aujourd’hui, et du témoignage de riverains de cet événement, les réalisateurs Lætitia Mikles et Olivier Ciechelski interrogent le mystère de cette histoire, de ce qu’elle recouvre et de ce qui s’y cache encore. »

Pour découvrir ce film

Plateforme Tënk :

Le film dans la Base cinéma & société

Chemin d’accès :