Déjeuner sur l’herbe (Le)

Un film de Jean Renoir

 1959  France  Fiction  Prise de vue réelle  93 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Jean Renoir  Musique originale : Joseph Kosma  Image : René Ribault, Jean-Louis Picavet, Andreas Winding, Pierre Guéguen  Son : Joseph de Bretagne  Montage : Renée Lichtig

 Distribution artistique : Paul Meurisse : le professeur Etienne Alexis, Catherine Rouvel : Nénette, Fernand Sardou : Nino, Jacqueline Morane : Titine, Jean-Pierre Granval : Ritou, Robert Chandeau : Laurent

Producteur :
Distributeur :
Tamasa Distribution (5 rue de Charonne, 75011 Paris, Tél : 01 43 59 01 01, Fax : 01 43 59 64 41)

L’Europe ayant fait son unité, on est à la veille de l’élection de son président. Le favori est un Français, Etienne Alexis, savant de laboratoire et apôtre de l’insémination artificielle à l’usage des humains. C’est un intellectuel pur, dont la famille, vraie mosaïque internationale du monde des affaires, le pousse à la fois à la présidence et à un mariage « rationnel » avec sa cousine allemande, adonnée à l’éducation féminine par un scoutisme de faux plein air et de discipline formelle. Les théories du savant ont gagné tous les milieux, jusqu’à Nénette, une petite paysanne qu’une aventure avec un colporteur et la vue de sa soeur quasiment réduite à l’esclavage par son mari éloigne du commerce des hommes. Désireuse cependant de la maternité, elle se fait engager comme domestique chez le professeur Alexis. Celui-ci va conclure ses fiançailles en famille au cours d’un déjeuner sur l’herbe, non loin des vestiges d’un temple de Diane. Le repas sera troublé par le pipeau d’un chevrier, sorte de dieu Pan, dont la musique déchaîne une tempête à la fois climatique et sensuelle. Au cours de la bacchanale, Alexis s’égare et retrouve Nénette qui se baigne. Troublé, le savant a l’occasion d’expérimenter que l’amour naturel est bien agréable. Et Nénette le conduit jusqu’à la fermette de Nino, son père. Sans souci de ses travaux et de ses projets, Alexis va se trouver en contact avec la vraie nature et des hommes qui savent l’art de vivre. Ce n’est qu’à la suite d’une expédition de ses cousins qu’il retrouvera la cousine cheftaine et son projet de mariage. Au moment de célébrer l’union cependant, il retrouve Nénette qui lui avoue être enceinte de lui. Sans hésitation, il la présente alors à l’assistance médusée comme la future présidente de l’Europe. Quant à lui, il orientera ses travaux vers l’accord de la nature et de la science.

© Les fiches du cinéma 2001

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Projeté dans le festival :
Sciences en bobines (Toute la France)

Pour aller plus loin

Film proposé lors du festival Sciences en Bobines 2012, organisé par la Fondation Sciences citoyennes