Eut-elle été criminelle…

Un film de Jean-Gabriel Périot

 2006  France  Documentaire  Prise de vue réelle  9 min  N&B et Couleur  Mode de production : Cinéma  SD

 Montage : Jean-Gabriel Périot

Producteur :
Envie de Tempête productions (18 rue de la Fontaine du But, 75018 Paris, Tél : 01 72 34 84 39, @ : contact@enviedetempete.com)
Distributeur :
Envie de Tempête productions (18 rue de la Fontaine du But, 75018 Paris, Tél : 01 72 34 84 39, @ : contact@enviedetempete.com)

La libération de la France effectuée par les alliés (Amérique, Russie, Royaume-Uni),qui ont repoussé les forces allemandes, est symbolisée par le V de la victoire. Des femmes se font bousculer par des Français. Elles se font gifler le visage à cause de leurs actes méprisables. Elles se font tondre les cheveux de force, avec brutalité et mépris, à l’aide d’une tondeuse de l’époque. Lorsqu’elles deviennent chauves, la croix gammée est dessinée sur leur front. Puis, elles défilent devant le peuple. Les Français leur donnent à nouveau des soufflets et d?autres les humilient devant tout le monde. Elles doivent défiler en guise de honte et de déshonneur, car elles ont déshonoré leur pays. Le signe de la victoire américaine est montré à la caméra par le peuple de France. La Marseillaise est chantée en bruit de fond. Ces femmes sont-elles des juives, des tziganes, des criminelles, ou des collaboratrices ? Non, ce sont des femmes qui ont eu des relations sexuelles avec des soldats allemands. Elles ont été considérées comme « Antipatriotiques » en pleine période de guerre

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Découvrir les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés sur le site d’Autour du 1er mai

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Période :
Projeté dans les festivals :
Rencontres du film documentaire (Mellionnec (Côtes d’Armor))