Sacrée croissance !

Un film de Marie-Monique Robin

 2014  France  Documentaire d’information/Reportage  Prise de vue réelle  93 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Scénario : Marie-Monique Robin  Musique originale : Jean-Louis Valéro  Image : Guillaume Chambon, Olivier Martin  Son : Marc Duployer, Yves Laisné  Montage : Françoise Boulègue

Producteurs :
M2R films (@ : contact(@)m2rfilms(.)com)
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
Distributeur :
M2R films (@ : contact(@)m2rfilms(.)com)

« La croissance va revenir » : n’y a-t-il pas mieux que cette incantation pour répondre à la crise (économique, financière, écologique) ? Peut-on continuer d’imaginer une croissance illimitée, alors que les ressources naturelles de la planète sont limitées ? C’est à ces questions que Sacrée croissance ! tente de répondre, en montrant des alternatives sur le terrain qui dessinent un autre mode de pensée et d’agir ensemble.

Ils sont en effet de plus en plus nombreux, les « lanceurs d’avenir » (comme on parle de « lanceurs d’alerte »), qui estiment qu’il faut « changer de logiciel » en développant des alternatives au modèle de la croissance. Au Nord, au Sud, les expériences fleurissent et se répondent, dans le domaine de la production alimentaire (agriculture urbaine), de l’énergie (villes en transition), de l’échange de biens et de services (monnaies locales). En relocalisant leurs ressources, en remettant en question le consumérisme (sans publicité, pas de « croissance »), partout ces collectifs veulent augmenter la résilience des territoires pour affronter les difficultés à venir, ce qui suppose plus d’autonomie économique et démocratique.

À nous de conjuguer ces initiatives pour construire demain.

Note d’intention de la réalisatrice

« En réalisant ce film, j’ai beaucoup pensé à toutes les associations et les mouvements qui depuis des années réfléchissent et agissent pour ouvrir des alternatives à cette économie de l’épuisement. « Sacrée Croissance ! » est à la fois un hommage à leur travail parfois visionnaire, et un outil pour aller plus loin en s’appuyant sur des initiatives exemplaires. Compte tenu des enjeux considérables et de l’urgence actuelle, j’ai fait tout mon possible pour l’accompagner dans le public. »

Les initiatives présentées dans le film

La réalisatrice présente une sélection d’initiatives réussies et de modèles alternatifs viables. Son film élargit ainsi le champ des possibles en montrant comment on peut réfuter en action, et pas seulement en paroles, le modèle économique dominant. Avec une idée force : face au gaspillage mondial, la réponse doit être locale et solidaire.

À Toronto, une coopérative de fermiers produit des légumes bio près du centre-ville et vise la souveraineté alimentaire. À Rosario (Argentine), on lutte contre l’exclusion sociale en fertilisant d’anciennes décharges pour embaucher des maraîchers débutants. Certains villages népalais s’approchent de l’autosuffisance énergétique grâce au biogaz et à la micro-hydro-électricité. Au Brésil ou en Bavière, des banques communautaires et des monnaies locales bouleversent le rapport à l’argent d’un public qui se fait « prosommateur » (producteur et consommateur). Quant au Bhoutan, il développe une politique publique révolutionnaire instaurant le concept du « Bonheur national brut » (BNB).

« L’abondance matérielle finira par s’arrêter », rappelle un des intervenants.

Pour découvrir ce film

Vidéos à voir en ligne :

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Dans la sélection filmographique :

Le film dans la base TESSA (Transition, Économie sociale et solidaire, Alternatives)

Voir la fiche film

Pour aller plus loin