En route pour le milliard

Un film de Dieudo Hamadi

 2020  France, République démocratique du Congo  Documentaire  Prise de vue réelle  90 min  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF, VOSTF (français)

 Scénario : Dieudo Hamadi  Image : Dieudo Hamadi  Son : Sylvain Aketi, Dieudo Hamadi  Montage : Hélène Ballis, Catherine Catella

Producteurs :
Les films de l’œil sauvage (10 rue Denfert-Rochereau, 84160 Cadenet, @ : docs@oeilsauvage.com)
TV 5 monde (19 rue Cognacq-Jay, 75007 Paris, France, Tel: 01 44 18 55 55, Fax: 01 44 18 55 10)
Kiripi films (RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO)
Néon rouge productions (Petite Rue des Secours, Boîte 57, B-1030 Bruxelles, Belgique, Tél : 32 2 219 35 75, Mail : info@neonrouge.com)
Distributeur :
Laterit (9 rue de Terre-Neuve, 75020 Paris, Tél : 01 43 72 74 72, @ : distributiont@laterit.fr)

Du 5 au 10 juin 2000, la ville de Kisangani, en République démocratique du Congo, fut le théâtre d’affrontements à l’arme lourde entre deux groupes rebelles congolais. L’un était allié à l’Ouganda, l’autre au Rwanda.

Depuis, l’Association des victimes de la Guerre des six jours lutte pour la reconnaissance de ce conflit sanglant et demande réparation pour les préjudices subis. L’Ouganda a été jugé coupable de « crimes de guerre » par la Cour de justice internationale, mais le montant de l’indemnisation est toujours en discussion, deux décennies après les faits.

Las de ces longues années de tractations bureaucratiques et de plaidoyers infructueux, las de l’indifférence manifeste de leurs compatriotes à leur égard, les membres de l’Association ont décidé de prendre leur destin en main : après un long voyage sur le fleuve Congo, ils iront faire entendre leurs voix eux-mêmes à Kinshasa, la capitale, où siègent les institutions et où la plupart des anciens chefs congolais de cette guerre ont trouvé refuge.

Extraits de la note de soutien de la Ligue des droits de l’Homme

Dans ce film magnifique, Dieudo Hamadi rend compte avec pudeur des souffrances et espoirs des membres de l’association et rend hommage à la « rage de vivre inaltérable » qui les anime. On ne pourra pas oublier le courage et la dignité de ces femmes et de ces hommes confrontés aux aléas d’une aventure humaine que le réalisateur transforme en épopée.

Le film a fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2020, la première fois qu’un film congolais est en sélection officielle. Il a également reçu le prix Gilda Vieira da Mello au FIFDH Genève.

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 1,4 Mio)
Vidéo à voir en ligne :

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Période :

Pour aller plus loin

La Ligue des droits de l’Homme soutient le film : lire la note de soutien.