Mouvements sociaux

in Ensemble

Sentiers du chemin : SyndicatsCoordination, collectifsComités d’entreprise – Mouvements sociaux

Films dans la base

Poète en Amazonie (Un)

José Huerta, 2022

Un poète en Amazonie est un documentaire poétique et politique. À travers le parcours de César, ses rencontres et son café de la poésie, devenu lieu d’une résistance à travers les mots, ce film propose une réflexion intime du Brésil de Bolsonaro, un pays fracturé qui a basculé dans un autre monde, celui de la peur et de l’incompréhension.

Irréductibles

Olivier Dubuquoy, 2022

Partout en France, des femmes et des hommes s’engagent avec courage pour une certaine idée du territoire, de l’avenir et de la vie. Alors que rien ne les destinait à la lutte, ils et elles sont passés de l’indignation à l’action et ont gagné des batailles écologiques qui semblaient perdues d’avance. Blocage de centrale nucléaire, sabotage pour mettre fin à des pollutions en mer, ZAD pour protéger la forêt… Ce film dessine les portraits émouvants d’une résistance citoyenne qui porte ses fruits.

Voies jaunes (Les)

Sylvestre Meinzer, 2022

Derrière l’image tranquille des paysages, d’une nature sereine et des scènes de la vie ordinaire, des voix d’anonymes apparaissent et se répondent. Elles racontent ce moment de l’Histoire où, revêtus d’un gilet jaune, des femmes et des hommes se sont rassemblés pour exprimer leur colère et leur détermination à changer de monde. Le documentaire Les Voies jaunes est une quête de cette mémoire frémissante, sur une ligne grondante qui va du Havre à Marseille.

Horizon (L’)

Émilie Carpentier, 2022

Au cœur de sa banlieue lointaine où s’enlacent bitume et champs, Adja, 18 ans, brûle du désir de vivre intensément. L’inattendu que lui propose la ZAD (Zone À Défendre) installée à la limite de son quartier l’attire. En se rapprochant d’Arthur, ami de lycée, elle y vit des journées intenses et décisives où le choix d’un monde plus durable lui retourne le cerveau tout autant qu’il l’amène à prendre des risques. Une première fiction sur la Génération Climat.

Boum Boum

Laurie Lassalle, 2022

La réalisatrice rencontre un homme à l’automne 2018. Ils manifestent ensemble au cœur du mouvement des Gilets jaunes. La terre tremble, leurs cœurs aussi. Mais comment concilier amour libre et révolution quand tout autour de nous nous en éloigne, nous blesse et nous réprime  ? Boum boum raconte l’histoire d’un amour et d’une insurrection.

Décolonisons l’écologie. Reportage au cœur des luttes décoloniales et écologistes

Annabelle Aim, Cannelle Foudrinier, Jérémy Boucain, 2021

Voyage au cœur des problématiques et questionnements écologiques de la Martinique, ce reportage tente de répondre à la question : «  Pourquoi les luttes écologistes sont indissociables des luttes antiracistes  ?  ».

The Road to the Law

Angel Giovanni Hoyos, 2021

Un documentaire sur le mouvement féministe argentin et leur combat pour faire changer la loi sur l’avortement.

Cinq ans

Jérôme Bermyn, Raphaëlle Baillot, 2021

De 2017 à 2022, les Français ont traversé cinq années hallucinantes. Des coups de tonnerre que les générations futures liront dans les livres d’Histoire et qui sont ici racontés dans une série documentaire en trois parties.

Révolte des femmes de chambre (La)

Thibault Férié, 2021

Pendant vingt-deux mois, les femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles ont fait grève pour dénoncer la surexploitation et sortir de la sous-traitance. Ces «  invisibles  » ont décidé de se dresser face au géant de l’hôtellerie Accor.

150 (Les). Des citoyens s’engagent après la Convention citoyenne pour le climat

Baptiste Rouget-Luchaire, 2021

En 2019, poussé par plusieurs associations écologiques, le président de la République annonce la création de la première Convention citoyenne pour le climat. Semaine après semaine, des hommes et des femmes se sont informés et ont rassemblé leurs idées, partagé leurs doutes et vécu ensemble une expérience inoubliable qui, pour certains, a changé leur vie.

I am Greta

Nathan Grossman, 2021

En juillet 2018, la jeune suédoise Greta Thunberg, alors âgée de 15 ans, entame seule une grève de l’école pour le climat, incitant tout un tas de jeunes à la suivre dans sa démarche. En sortiront les grèves scolaires du vendredi et une porte parole pour tout un mouvement…

Mémoire vive (La)

Hervé Nisic, 2021

Photo-montage réalisé avec les images du collectif Plein le dos, qui a mis en ligne plus de 7000 photographies de Gilets jaunes customisés.

Présumé coupable

Nicolas Thomas, Arnaud Constant, 2021

40 000 : c’est avec ce chiffre que s’ouvre le film produit et réalisé par Amnesty International. Lors des mobilisations des Gilets jaunes, 40.000 personnes ont été abusivement condamnées en France. Le documentaire alerte sur des lois françaises qui sont utilisées comme des armes de répression contre des manifestants.

Peuple (Un)

Emmanuel Gras, 2021

Sur un rond-point, en Eure-et-Loir, Emmanuel Gras filme un groupe d’hommes et de femmes qui expriment leur colère pour la première fois. En enfilant un gilet jaune, ils découvrent le collectif, la lutte politique et la lutte tout court.

Bigger than us

Flore Vasseur, 2021

Ce documentaire tourné aux quatre coins de la planète montre une jeunesse merveilleuse qui lutte pour les droits humains, le climat, la liberté d’expression, la justice sociale, l’accès à l’éducation ou l’alimentation. La dignité. De Rio à Jakarta, ces jeunes se lèvent et portent une humanité magnifique, celle du courage et de la joie, de l’engagement pour plus grand que soi. Ils nous disent comment vivre. Et ce qu’être au monde signifie.

Statues de la discorde (Les). S’attaquer aux symboles du passé pour changer le présent

Émile Rabaté, 2020

En allant à la rencontre de militants et d’intellectuels qui défendent la lutte contre le racisme de la Martinique à La Réunion, et de Paris à Saint-Ouen, Les Statues de la discorde explore la dynamique à l’œuvre derrière le déboulonnement de statues, mouvement contemporain aux multiples facettes qui s’attaque aux symboles du passé pour changer le présent.

Olga

Elie Grappe, 2020

Une gymnaste de 15 ans est tiraillée entre la Suisse, où elle s’entraîne pour le championnat européen en vue des Jeux olympiques, et l’Ukraine où sa mère, journaliste, couvre les événements d’Euromaïdan.

Chronique d’une terre volée

Marie Dault, 2020

À Caracas, au Venezuela, les habitants des bidonvilles peuvent obtenir la propriété de la terre en échange de l’histoire de leur vie dans le quartier. Aux côtés des habitants du barrio «  Brisas de la Santa Cruz  » perché sur la plus haute colline de Caracas, nous découvrons comment un décret de Chavez a permis la régularisation des gigantesques zones d’occupation sauvage de la ville et a enclenché l’écriture des «  chroniques du barrio  ». Une histoire populaire du passé de la cité qui se retrouve face à un présent qui plonge peu à peu le pays dans la plus grave crise de son histoire.

Ordre à tout prix (L’)

Samuel Lajus, Frédéric Ploquin, 2020

Dans ce documentaire, le journaliste Frédéric Ploquin et le réalisateur Samuel Lajus prennent le parti d’interroger les détenteurs de la force dite «  légitime  » et de les confronter aux images d’affrontements lors de manifestations des Gilets Jaunes. Une plongée au cœur des forces de l’ordre qui permet de comprendre l’évolution récente de la stratégie gouvernementale et ses impacts directs sur notre liberté de manifester.

Nous ne sommes rien, soyons tout !

Baya Bellanger, 2020

Un autre monde est-il possible  ? Cette question a guidé la révolte des ronds-points. Dans son documentaire, la réalisatrice Baya Bellanger observe avec empathie et justesse le combat démocratique des Gilets jaunes de Lorraine.

Ma blessure d’âge adulte

Matteo Moeschler, 2020

Ce documentaire de création suit le parcours du réalisateur qui, après avoir été blessé lors d’une manifestation, décide d’aller à la rencontre de celles et de ceux qui, comme, lui ont été les victimes d’actions policières qui ont profondément bouleversé leur vie.

Désobéissant.e.s !

Alizée Chiappini, Adèle Flaux, 2020

Face à l’urgence climatique, une frange importante de la jeunesse a fait le choix de la désobéissance civile et de l’action. Le passionnant récit, en immersion, d’une mobilisation sans précédent.

Fin du moi, début du nous

Jean-Claude Allard, 2020

Ce film documentaire militant et bénévole donne à voir, de l’intérieur, la vie d’un groupe de Gilets jaunes. Trois mois de la vie d’un même rond-point, à Alby-sur-Chéran (74), du 17 novembre 2018 au 17 février 2019.

Pays qui se tient sage (Un)

David Dufresne, 2020

Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes - dont celles des Gilets jaunes - sont l’objet d’une répression de plus en plus violente. «  Un pays qui se tient sage  » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’État.

Elle est à nous

Mohamed Ouzine, 2020

Plongée au cœur des manifestations contre la réforme des retraites, en France à la fin de l’année 2019.

#Anita

Arnaud Huck, Félicien Bogaerts, Ilyas Sfar, 2019

Court métrage de fiction, #Anita interroge la bonne conscience des adultes qui manipulent une icône de l’urgence écologique. Toute ressemblance avec Greta Thunberg ne saurait être une pure coïncidence…

Fue Golpe

Maria Fernanda Rada, 2019

Fue Golpe retrace le coupe d’État de 2019 en Bolivie contre le gouvernement d’Evo Morales. Il dénonce tour à tour les crimes commis par le gouvernement et le rôle de la diplomatie mexicaine dans le droit à l’asile des populations persécutées.

Gilets jaunes, une répression d’État

Mathieu Molard, Chloé Bertet, Matthieu Bidan, 2019

Alors que depuis 6 mois une répression inédite s’abat sur le mouvement des Gilets jaunes, ce documentaire décrypte les dérives du maintien de l’ordre à travers les témoignages de blessés, de spécialistes et de militants.

Il suffira d’un gilet

Aurélien Blondeau, Valerio Maggi, 2019

Ce documentaire se présente comme un parcours à travers quelques endroits emblématiques du mouvement des Gilets jaunes : une maison du peuple, quelques ronds-points, de Rennes à Morlaix en passant par Saint-Nazaire et jusqu’aux Champs-Élysées. Des endroits où l’on se rassemble pour partager ses colères, en comprendre les sources et pour enfin reconstruire ce lien jusqu’alors invisible.

Gilets jaunes, la fabrique de la révolte

Maxime Darquier, Florent Maillet, 2019

Pendant un an, Maxime Darquier est allé à la rencontre des Gilets jaunes. Dans ce reportage, de rond-points en manifs, des femmes et des hommes lui confient les raisons de leur engagement sans éluder les dérives du mouvement.

Mots et débats (Des) (Emission LCP Le Mag)

Elsa Mondin-Gava, Alice Rougerie, Héloïse Grégoire, Marie Labat, 2019

Depuis le 17 novembre 2019, le mouvement des Gilets jaunes bouscule le pays. Pour répondre à cette crise sociale d’une ampleur inédite, le président Emmanuel Macron a lancé un grand débat national. Deux mois de débats aux quatre coins de la France, à dix, cinquante ou deux cents personnes, pour mettre en mots les fins de mois difficiles, la fiscalité trop lourde, les inquiétudes sur l´écologie ou la défiance envers les élus. Ce reportage suit ces Français qui ont pris la parole publiquement, certains pour la première fois.

Députés en marche : l’épreuve du feu (Émission LCP Le Mag)

Stéphanie Depierre, Clément Perrouault, 2019

Lors de leur élection il y a un et demi, les députés de la majorité auraient-ils pu imaginer ce qui les attendait  ? Slogans hostiles sur les ronds-points, permanences taguées, voitures brûlées : la méfiance naturelle envers les élus s´est muée en hostilité affichée, parfois en haine. Comment reconquérir la confiance, face au tsunami des Gilets jaunes  ?

Députés, l’alerte jaune

Nathalie Guillouard, Marie Labat, Elsa Mondin-Gava, 2019

Comment les élus de la République ont-ils réagi face au mouvement des Gilets jaunes  ?

Cette semaine où les Gilets jaunes ont fait vaciller l’État (émission Cellule de crise)

Nolwenn Le Fustec, 2019

1er décembre 2018. Les manifestations des Gilets jaunes virent à l’insurrection et les autorités sont sidérées. Retour sur une folle semaine qui a donné des sueurs froides aux plus hautes autorités de l’État.

Rond-point de la colère (Le)

Pierre Carles, Laure Pradal, Olivier Guérin, Bérénice Meinsohn, Clara Menais, Ludovic Reynaud, 2019

Le rond-point d’Aimargues est l’un de ces premiers lieux emblématiques de la mobilisation des Gilets jaunes. Raconté par les téléphones des militants et monté par six réalisateurs et monteurs professionnels, ce film rend compte du mouvement au plus près de leur parole et de leurs actes.

Gardiennes de l’île (Les) (collection «Femmes en jaune»)

Claire Perdrix, 2019

Elles ne se connaissaient pas il y a un an. Elles ont des âges, des parcours, des situations sociales différentes, mais elles partageaient sans le savoir une même révolte contre la vie chère, les perspectives d’avenir bouchées et le mépris de ceux qui prennent les décisions à 10 000 km de là. Pour la première fois de leur vie, ces femmes réunionnaises ont décidé de ne plus se taire, de ne plus laisser aux hommes le monopole du combat. À travers le portrait de cinq femmes, dans leur intimité et au sein du groupe, ce film est le récit d’une lutte qui perdure au-delà des barrages et qui a transformé chacune d’elles en profondeur.

Combattantes (Les) (Collection « Femmes en jaune »)

Anouck Burel, 2019

Loin de Bordeaux où les manifestations ont été intenses, ce film part à la rencontre d’un petit groupe de femmes gilets jaunes réunies autour du rond-point Auchan Sud de Poitiers.

Femmes en colère (Des) (collection « Femmes en jaune »)

Anne Gintzburger, 2019

Pour Sabrina, Lydie, Marie et leurs camarades, la résistance s’est écrite sur un rond-point. Toutes ensemble les femmes gilets jaunes se dressent pour défendre l’avenir de leurs enfants et faire entendre la voix de toutes les familles précaires. À Montchanin et à Montceau-les-Mines, dans ce bassin minier marqué par des années de crise, les femmes relèvent la tête et témoignent des inégalités qui progressent. En sortant de l’ombre elles ont aussi découvert dans la mobilisation qu’elles n’étaient plus seules.

Femmes du rond-point (Les) (collection « Femmes en jaune » )

Anne Gintzburger, 2019

Elles se sont connues sur un rond-point un samedi de novembre 2018, dans l’une de ces campagnes de Normandie où l’engagement des femmes a marqué le mouvement des Gilets jaunes. Après des mois de mobilisation, Stéphanie, Catherine, Sandra, Evelyne et Christine n’ont pas baissé les bras. Le petit groupe a décidé de ne pas se quitter et de poursuivre la lutte, autrement. Les femmes ont maintenant une conviction : pour gagner du pouvoir d’achat, il faut revenir à la terre.

Toutes solidaires (collection « Femmes en jaune »)

Anne Gintzburger, 2019

Un an après les premières manifestations des Gilets jaunes, ce reportage dresse le portrait des «  Amajaunes  », ces femmes qui ont décidé de descendre dans la rue pour dénoncer leurs difficultés quotidiennes.

Marche des Femmes (La) (collection « Femmes en jaune »)

Anne Gintzburger, 2019

Elles se sont rencontrées sur les ronds-points des Gilets jaunes et ont marché côte à côte de Marseille à Paris. Anne Ginztburger a suivi ces femmes qui se sont mobilisées pour dénoncer toutes les inégalités sociales.

Graines de ronds-points

Jean-Paul Juliand, 2019

Graines de ronds-points raconte les trois «  camps  » qu’ont connus les Gilets jaunes de Vienne, en Isère, entre novembre 2018 et juin 2019. Il croise cette chronologie avec les grandes questions que (se) pose cet OVNI politique.

Feu sacré (Le)

Éric Guéret, 2019

Dans le Nord, l’aciérie Ascoval est menacée de fermeture. Les 300 salariés ont une année pour trouver un repreneur. Dans la chaleur des fours, sur les barrages routiers et jusqu’aux couloirs de Bercy, les ouvriers, la direction, et les responsables syndicaux refusent de se laisser submerger par cette violence mondialisée : l’usine est neuve, rentable, et parfaitement convertible dans une économie de développement durable. Ce sont les vies de ces hommes et femmes et de leurs familles qui sont en jeu. Leur ténacité et leur union feront leur force.

Nouvelle ère (Une)

Boris Svartzman, 2019

Pendant sept ans, le réalisateur filme un groupe de villageois en Chine luttant contre l’expropriation de leurs terres pour la construction d’un prétendu Parc écologique.

J’veux du soleil !

Gilles Perret, François Ruffin, 2019

C’est parti pour un road-movie dans la France d’aujourd’hui  ! Avec leur humour et leur caméra, Gilles Perret et François Ruffin traversent le pays à la rencontre des Gilets jaunes : à chaque rond-point en jaune, c’est comme un paquet-surprise qu’on ouvrirait. Qu’est-ce qui va en sortir  ? Des rires ou des larmes  ? De la tendresse ou de la colère  ? De l’art ou du désespoir  ? Les deux compères nous offrent des tranches d’humanité, saisissent cet instant magique où des femmes et des hommes, d’habitude résignés, se dressent et se redressent, avec fierté, avec beauté, pour réclamer leur part de bonheur.

Dernier combat des capitaines de Guyane (Le)

David Morvan, Erwan Le Guillermic, 2018

Il ne manquait plus que ça à la Guyane  ! Après l’orpaillage illégal qui détruit son environnement depuis des décennies, voici que des projets de mines d’or industrielles voient le jour. Face à ce qu’ils considèrent comme un nouveau cataclysme aux portes de leurs villages, les Amérindiens ont décidé de résister.

Grève des mineurs de 1963, merci papa !

Rémi Bénichou, 2018

Pendant l’hiver 1963, les mineurs de charbon français mènent la plus grande grève nationale de leur histoire. Les actions de solidarité se multiplient pour aider les « gueules noires », qui réclament une augmentation de salaire, une 4e semaine de congés payés et 40 heures de travail au lieu de 48. A la troisième semaine du conflit, les dons ne suffisent plus à soutenir les 180 000 familles de mineurs en grève. Pour mettre leurs enfants à l’abri des privations, les Français répondent massivement à l’appel des organisations laïques ou religieuses : pendant les vacances de Pâques, 23 000 enfants sont accueillis dans des familles inconnues. Cinq d’entre eux racontent cette épopée.

En guerre

Stéphane Brizé, 2018

Ce film de fiction met en scène la lutte menée par un syndicaliste, joué par Vincent Lindon, contre la fermeture d’une usine.

Révoltés (Les)

Jacques Kébadian, Michel Andrieu, 2018

Michel Andrieu et Jacques Kebadian nous plongent au cœur des évènements de Mai 68. A travers un film d’aujourd’hui, ils nous font revivre la colère des ouvriers, des étudiants et des jeunes opposés à la morale et au pouvoir en place.

Free speech. Parler sans peur

Tarquin Ramsay, 2018

L’Homme peut-il vraiment être libre sans une totale liberté d’expression  ? Est-elle l’oxygène de notre société  ? Le film va au cœur de ce qu’est réellement la liberté d’expression et de son impact sur notre quotidien. Différentes personnalités (acteurs, activistes) évoquent les enjeux et l’importance de ce droit fondamental fortement remis en question aujourd’hui, notamment en Occident.

Le Procès : l’État de Russie contre Oleg Sentsov

Askold Kurov, 2017

Dans ce documentaire, Askold Kurov enquête sur les dessous du procès d’Oleg Sentsov, un cinéaste et militant ukrainien qui s’est activement opposé à l’occupation russe de la Crimée. L’enquête de Kurov, menée tout au long de 2015, révèle progressivement une histoire kafkaïenne absurde et effrayante sur la façon dont quiconque peut devenir une victime d’une machine d’État impitoyable.

Chroniques de saisons

Jérôme Polidor, 2017

Une jeune saisonnière réalise paysages et portraits sonores dans la station balnéaire où elle travaille. Au fil des saisons, sa quête de sons et d’expériences collectives l’amène à voyager en France et en Italie à la rencontre de jeunes gens «  engagés  ». Un docu-fiction poétique dans lequel le réalisateur interroge notre besoin de faire sens du réel.

Irrintzina, le cri de la génération climat

Pascal Hennequin, Sandra Blondel, 2017

Réalisé au cœur du mouvement Alternatiba, ce documentaire raconte l’émergence d’une nouvelle génération de militants mobilisés pour défendre le climat.

Prochain arrêt : Utopia

Apostolos Karakasis, 2016

Lors de la fermeture de Vio.Me, usine grecque de matériaux de construction à Thessalonique, 70 employés courent le risque de ne plus jamais trouver de travail. Ils décident alors d’occuper l’usine et de la faire fonctionner eux­-mêmes, avec les principes d’égalité et de démocratie directe. Ce documentaire suit leur aventure et leur combat contre les lois, la bureaucratie et leurs propres limites.

Nuit debout

Sylvain Louvet, Aude Favre, 2016

Ce documentaire, diffusé dans le cadre de l’émission «  Le Monde en face  » revient sur le mouvement social Nuit debout qui a ébranlé la société française pendant 100 jours et 100 nuits au printemps 2016.

Tunisia Clash

Hind Meddeb, 2015

Portrait touchant d’une génération issue des quartiers populaires tunisiens, le documentaire est une traversée du pays en compagnie d’un groupe de rappeurs. La chute du régime de Ben Ali aurait pu leur apporter la liberté de parole tant attendue, mais leurs dénonciations et leurs revendications se heurtent, au contraire, à une terrible répression.

Basta ya de conciliar, es tiempo de luchar

Leonardo David Perez Campaña, 2015

Pedro Jofré, Elize Cárcamos et Pedro Aguilera, dirigeants de lycées emblématiques de Santiago du Chili, luttent pour récupérer l’éducation publique et rejettent les politiques institutionnelles. Afin de construire une société différente, ils militent pour que les droits sociaux ne soient plus une marchandise et pour mettre fin aux politiques héritées de Pinochet qui ont été développées et perfectionnées par la Concertation. Ce documentaire nous montre une autre réalité du mouvement étudiant et la force de son basculement progressif en véritable mouvement social.

Sème ton western

Les Scotcheuses, 2015

Ce film a été réalisé collectivement dans l’effervescence et la magie de deux semaines d’ateliers cinéma super-8 à la ZAD de Notre-Dame des Landes.

Guerrières du babassu (Les)

Paul Redman, 2015

Ce court documentaire raconte l’histoire de femmes qui vivent de la collecte de noix de babassu au nord-est du Brésil. Face aux grands propriétaires agricoles qui leur refusaient l’accès aux palmiers de babassu, elles se sont organisées et font valoir leurs droits tout en préservant la forêt.

Liberté

Paul Redman, 2015

Liberté raconte l’histoire des Quilombolas, une communauté afro-brésilienne descendant des esclaves. Malgré une reconnaissance progressive de leurs droits par le gouvernement brésilien, l’accaparement des terres par des entreprises d’extraction met en danger leur territoire et leur mode de vie.

Je lutte donc je suis

Yannis Youlountas, 2015

Dans les villes et les campagnes, dans les îles et les montagnes, au cœur des luttes et des alternatives en actes, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants refusent de baisser les bras. Une même devise résume leur courage de résister, leur joie de créer et leur persévérance à toute épreuve : «  Je lutte donc je suis  ». Quelques mots pour vivre debout, parce que rester assis, c’est se mettre à genoux.

Revenu pour la vie (Un)

Michaël Le Sauce, 2014

Un documentaire sur le revenu de base inconditionnel qui vise à découpler le revenu du travail. Il s’agit de remettre le travail à sa place et de redonner de la valeur aux activités bénéfiques mais non rémunératrices d’un point de vue monétaire : activités sociales, associatives, politiques, artistiques, spirituelles… Pour que chaque être humain, dignement, puisse apporter sa contribution à la société.

Caimanes - Las Aguas Robadas

Elif Karakartal, Alfonso Ossandon, 2013

Ce documentaire présente le combat des habitants de Caimanes, un village situé à proximité du plus grand réservoir de déchets miniers d’Amérique Latine. C’est l’entreprise minière Los Pelambres, filiale de la multinationale Antofagasta Minerals, qui a fait construire ce réservoir et se trouve à l’origine de la destruction de la vallée. Les villageois ont ainsi entamé une lutte contre le géant minier, et tentent de défendre leurs droits, non seulement en affrontant la multinationale, mais également l’État chilien complice.

99% – The Occupy Wall Street Collaborative Film

Audrey Ewell, Nina Krstic, Aaron Aites, Lucian Read, 2013

Un portrait du mouvement Occupy Wall Street. Des histoires personnelles à l’analyse des grands enjeux d’image, les partisans, les participants et les critiques racontent pourquoi et comment ce mouvement a décollé avec une telle force et ce que cela signifie. Réalisé grâce à une collaboration de 99 cinéastes à travers le pays, le processus de production de ce documentaire offre une manière unique d’apporter un sens et un contexte au mouvement qui a secoué l’Amérique et une grande partie du monde.

Tarmac est dans le pré (Le)

Thibaut Férié, 2013

À Notre-Dame-des-Landes, depuis près de cinquante ans, le projet d’un grand aéroport est régulièrement d’actualité. Il est devenu, au fil des ans, le symbole d’un projet inutile imposé par le pouvoir. Ce conflit, qui renvoie à d’autres luttes historiques, est la conséquence d’une opposition radicale entre deux modèles de développement et de croissance…

Notre-Dame des Landes, au cœur de la lutte

Christophe Kergosien, Pierrick Morin, 2013

Les réalisateurs ont suivi la lutte contre la construction d’un aéroport à Notre-Dame des Landes.

Triangle des ondes (Le)

Valérie Deschênes, 2012

Regards sur des radios citoyennes en Normandie, en Guinée-Bissau et en Argentine, à la lumière d’Ester & Moïse, deux personnages qui ont en commun une double culture, la passion de la radio, l’engagement, la militance pour une société plus juste, plus équitable…

Desnudos (Los) (Série Notre corps est une arme)

Clarisse Hahn, 2012

Des paysans mexicains sans terre originaires de l’État de Veracruz inventent une nouvelle forme de lutte en utilisant leur corps comme un lieu de résistance politique et sociale : ils manifesteront entièrement nus dans les rues de la ville de Mexico, deux fois par jours, jusqu’à obtenir gain de cause. Les femmes sont aux premiers rangs.

Portrait de lutte. Histoire du pouvoir populaire au Vénézuela

Benjamin Durand, 2012

Portrait de lutte de milliers de femmes et d’hommes qui ont réussi à révolutionner leur vie ainsi que tout un continent.

Histoire de la grève générale (Une)

Olivier Azam, Laure Guillot, 2011

À partir d’archives très peu connues, les historiens Miguel Chueca et Charles Jaquier (chargé de la collection Mémoires sociales aux Editions Agone) racontent l’histoire des luttes syndicales, à travers les idées et les actes qui ont marqué cet âge d’or et ont abouti aux conquêtes sociales qui fondent le monde du travail d’aujourd’hui.

Autre information est possible (Une)

Sophie Gergaud, 2011

Dans le cadre du Forum social mondial qui s’est tenu à Dakar en février 2011, Ritimo (Réseau d’information et de documentation pour la solidarité internationale et le développement durable) a co-organisé un séminaire d’une journée sur les médias alternatifs avec des partenaires du Sud (Intervozes (Brésil), E-Joussour (Maroc), Sacsis (Afrique du Sud), Ciranda (Brésil), Pambazuka (Afrique), ALAI (Equateur)). Retour en images sur la place de la communication et de l’information dans nos sociétés mais aussi au sein-même du FSM, sur le rôle des médias alternatifs dans les mouvements sociaux et leur appropriation par les militants et acteurs de changement social.

Chants de Mandrin (Les)

Rabah Ameur-Zaïmeche, 2011

Bélissard perpétue le geste de Mandrin après sa mort et débute une nouvelle campagne de contrebande… Cette fiction, sorte de manifeste mêlant histoire et politique, est un récit poétique et actuel d’une grande beauté formelle.

Lutte n’est pas pour tous… (La)

Guillaume Kozakiewiez, 2011

Le film accompagne une jeune militante brésilienne pendant 2 ans, lors de la lutte des paysans sans terre.

Guerra por otros medios (La)

Cristian Jure, Emilio Cartoy Díaz, 2010

Que ce soit par l’utilisation d’ordinateurs et d’Internet, de radios, de caméra et de téléphones portables, les peuples autochtones d’Amérique du Sud intègrent les nouveaux médias de communication pour appuyer leurs revendications et la défense de leurs droits fondamentaux. Ce film présente quatre exemples d’utilisation de médias alternatifs et communautaires en Argentine, en Bolivie et au Brésil, différents mais tout aussi poignants les uns que les autres.

Art délicat de la matraque (L’)

Jean-Gabriel Périot, 2009

De la sensibilité policière en milieux hostiles. Un film expérimental qui, en quatre minutes non-stop donne à voir des manifestations matées par des forces de l’ordre au mieux de leur forme.

¡Viva Mexico !

Nicolas Défossé, 2009

Au cours d’un voyage allant des montagnes du Sud-Est mexicain jusqu’à la frontière nord avec les États-Unis, le sous-commandant Marcos et le peuple du Mexique en lutte dessinent le visage oublié d’un pays. Une célébration de la lutte pour la terre et la dignité.

Parole de l’eau (La)

Ulises Chàvez Pacheco, Victor Guzmàn Cuevas, 2008

Documentaire sur Radio Ñomndaa, une radio communautaire, emblématique des projets de communication autochtone au Mexique. Elle s’inscrit dans le processus d’autonomie du peuple amuzgo.

Libé je t’aime moi non plus

Patrick Benquet, 2008

Libé : je t’aime, moi non plus propose un autre regard sur Mai 68 et sur les années qui ont suivi à travers l’histoire du quotidien qui se voulait sans publicité ni actionnaires financiers.

Morena

Réalisation collective, 2007

Les médias furent au centre de la lutte pour le pouvoir lors du conflit dans l’État de Oaxaca. Ce film rend compte de l’expérience de télévision populaire qui a fait suite à la prise de possession des installations de Canal 9 par le comité des femmes.

Marche andalouse (La)

Patrice Spadoni, 2006

Documentaire sur la Marche européenne contre le chômage de juin 2002, de Clermont-Ferrand à Séville. Portrait d’un groupe sympathique et truculent de «  marcheurs  », souvent chômeurs ou sans logis, partis à la découverte de l’Andalousie et des mouvements de résistance espagnols.

Commune de Paris 1871 (La)

Mehdi Lallaoui, 2004

Estampes, gravures, dessins, caricatures, tableaux, et même quelques très rares photos… : le documentaire de Mehdi Lallaoui relate l’histoire de la Commune de Paris avec de nombreux documents historiques et une balade dans la capitale sur les traces de l’insurrection en compagnie du docteur en sciences sociales Alain Dalotel.

8 clos à Evian

Gilles Perret, Fabrice Ferrari, 2004

Durant le G8 d’Evian en 2003, deux réalisateurs locaux nous font vivre de l’intérieur ce sommet et le contre-sommet qui l’accompagne. Avec un regard parfois amusé, ils regardent comment les médias ont traité l’évènement et comment la population l’a vécu.

1994. La Marche contre le chômage

Patrice Spadoni, Mogniss Abdallah, Patrice Deboosère, 2004

1994 : des groupes de marcheurs partent de toute la France pour se rejoindre à Paris. Des chômeurs et des sans-domicile, mais aussi des salariés solidaires. Avec cette marche commence l’aventure d’un mouvement : AC  ! (Agir ensemble contre le chômage).

Existence Résistance ! Paroles de sans-voix à Bègles

Atelier vidéo de l’Apeis de Bègles, 2004

Dans le cadre de l’initiative «  La marche aux mille voix  », Canal marches a organisé avec l’APEIS (Association pour l’emploi, l’information et la solidarité) de Bègles un atelier d’expression et d’initiation à la vidéo.

Combat pour la mer

Moustapha Ndoye, 2003

La rencontre d’homme et de femmes, du Sénégal et de Bretagne, impliqués depuis des années dans le défense de la pêche artisanale.

The Navigators

Ken Loach, 2001

Paul, Mick, Len et Gerry travaillent au dépôt de chemins de fer de Sheffield, dans le Yorkshire. Ils s’occupent de l’entretien et de la signalisation des voies. Gerry, délégué syndical, s’active à améliorer le quotidien des employés mais la direction n’est pas particulièrement coopérante. C’est en arrivant un matin au dépôt que tous apprennent la privatisation des chemins de fer.

Commune : Paris, 1871 (La)

Peter Watkins, 2000

La Commune de Paris 1871, événement majeur dans les annales du mouvement ouvrier, reste pourtant l’une des pages les plus singulièrement méconnue de l’histoire de France.

Nadia et les hippopotames

Dominique Cabrera, 2000

Novembre 1995. La France est paralysée par la grève des transports. Serge, Claire, Jean-Paul et plusieurs autres employés de la SNCF se mobilisent contre le plan Juppé.

Mai 68 à l’ORTF

Fernando Malverde, 1998

Série de rushes du reportage «  Un pavé dans l’écran  » diffusé le 24 mai 1998 sur France 3-Île de France.

En marche

Patrice Spadoni, 1998

D’avril à juin 1997, les Marches européennes contre le chômage, la précarité et les exclusions ont sillonné plusieurs pays avant de converger vers Amsterdam. Dans leurs rangs, Farid, Jean-Marie ou Carole…

Liberté sans rivage (La)

Sophie Labonne, 1997

Mars 1997. Le 11e arrondissement de Paris, tout juste acquis aux socialistes, commémore la Commune de Paris par la mise à feu symbolique d’une guillotine.

Paroles de grève

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 1996

La grève de 1995 vue de l’intérieur, au cœur des mobilisations de cheminots de la gare d’Austerlitz.

Germinal

Claude Berri, 1993

Embauché comme mineur à Montsou, dans le Nord de la France, le jeune Etienne Lantier découvre la souffrance d’une population misérable et déshéritée. Gagné aux idées socialistes, il appelle les mécontents à faire la grève et à constituer une caisse de prévoyance. Le mouvement se durcit…

Ceux qui se souviennent : Tout va très bien… (1936-1939)

Hubert Knapp, 1981

Ils avaient 14, 15 ou 18 ans en 1936. Des femmes et des hommes racontent avec une grande émotion leurs souvenirs de cette année-là, et la lutte ouvrière menée dans la joie et le sérieux. Ils évoquent également la guerre d’Espagne et le soutien aux réfugiés, puis la montée du nazisme…

Vacances en Giscardie (Simplement vivre + Une Place au soleil)

René Vautier, 1980

Deux reportages qui présentent la lutte de Tourisme et Travail. Le commentaire situe l’enjeu politique en matière de tourisme : se battre contre un tourisme de riches aux mains des promoteurs et défendre un tourisme social à la portée de tous.

Narita : le printemps de la grande offensive

Réalisation collective, 1978

Avec les paysans de Narita (Japon), les ouvriers et les étudiants luttent pour empêcher l’ouverture de l’aéroport : le 25 mars 1978 ils détruisent la tour de contrôle.

Voici la colère bretonne, la grève du Joint Français

Jean-Louis Le Tacon, 1976

Dans ce film, Jean-Louis Le Tacon filme les paysans qui apportent le ravitaillement et les vivres aux grévistes du Joint Français à Saint-Brieuc en 1972. Il suit les grévistes qui séquestrent les patrons récalcitrants. La caméra devient une arme totalement intégrée à la grève.

Gardarem Lou Larzac

Dominique Bloch, Isabelle Lévy, Philippe Haudiquet, 1974

Pendant dix ans, le refus obstiné des paysans du plateau du Larzac devant l’extension du camp militaire. «  Des moutons, pas des canons  ».

Pano ne passera pas

Danielle Jaeggi, Ody Roos, 1968

Les événements de Mai 68 à Paris vus par un monteur aux actualités télévisées de l’ORTF. Le film s’attache à montrer la manipulation de l’information.

Black Panthers

Agnès Varda, 1968

En 1968, les Black Panthers d’Oakland font des rallyes d’information sur le procès politique d’un de leurs leaders, Huey Newton, afin d’attirer l’attention des Américains et de mobiliser les consciences noires.

Nossa terra

Mario Marret, 1966

Mario Marret, ancien Résistant, entretenait des liens étroits avec le PAIGC, mouvement d’indépendance de la Guinée Portugaise. Il se rendit plusieurs fois dans les forêts et lagunes tenues par la guérilla et en ramena plusieurs films, dont Nossa Terra.

Marseillaise (La)

Jean Renoir, 1938

En 1792, pendant la Révolution, le peuple marseillais forme un bataillon de volontaires qui part pour Paris où il participe à la prise du château des Tuileries, le 10 août. Ce grand classique est une exaltation de la liberté et un hymne à la gloire du peuple français.

Aurora de esperanza

Antonio Sau, 1936

La révolte d’un ouvrier de Barcelone. Devenu chômeur en 1935 il se porte à la tête d’une grande «  Marche de la faim  » : plusieurs centaines de chômeurs allant de villes en village…

Commune (La)

Armand Guerra, 1913

Première et touchante tentative dans l’histoire du cinéma, qui plus est par une coopérative libertaire, de reconstituer les débuts de la Commune de Paris. Apparition, in fine, des derniers communards.